Accueil > Biologia novae > Biologia Novae

Biologia Novae

Présentation de la nouvelle rubrique

Nous inaugurons cette nouvelle rubrique qui exposera des conceptions plus positives sur la biologie à travers des critiques, des comptes-rendus, des articles plus ou moins inédits, etc.

Notre critique de la biologie moderne s’articule autour de l’idée que considérer les êtres vivants comme des machines est fondamentalement erroné et induit toute une série de confusions. Si les biologistes se rendent parfois compte de l’existence de certaines d’entre-elles, de manière partielle et isolée, ils peinent toutefois à en sortir, tant elles sont imbriquées les unes dans les autres et se soutiennent réciproquement dans leur incohérence.

Notre critique de l’être vivant machine tend à remettre au centre de l’attention l’activité autonome dont sont dotés les êtres vivants. Celle-ci n’est pas le produit d’une « force vitale » spécifique aux êtres vivants, mystérieuse et inconnaissable, mais bien plutôt la conséquence d’une organisation particulière de la matière.

Renouant ainsi avec le projet du fondateur  de la biologie en tant que science à part entière, à savoir Jean-Baptiste Lamarck (1744-1829), nous considérons l’être vivant non comme un simple objet, et moins encore comme une machine, mais comme un sujet à part entière. Dans ses formes les plus simples connues actuellement – qui sont probablement déjà très complexes par rapport aux tous premiers êtres vivant – les êtres vivants sont des sujets à l’état natif, présentant les propriétés élémentaires de leur condition, à savoir la sensibilité, ou plus précisément la capacité de reconnaître, distinguer et discriminer dans ce qui l’entoure, ce qui lui est nécessaire, indifférent ou nuisible. La complexification des êtres vivants au cours de l’évolution peut ainsi être interprétée comme une montée vers toujours plus d’autonomie par rapport au milieu.

Il va sans dire – mais cela va tout de même mieux en le disant – que nous nous situons sur le terrain du matérialisme épistémologique. A savoir que nous nous efforcerons, dans nos explications, de ne faire intervenir aucun phénomène surnaturel, aucune force mystérieuse ou inconnaissable, et moins encore la volonté ou la puissance divine. Nous essaierons en outre, contrairement à beaucoup de scientifiques, de ne pas nous payer de mots (complexité, émergence, etc.) en tentant de définir et de préciser ceux que nous emploierons.

Tout cela ne nous empêchera pas d’avoir une approche plus philosophique que strictement « scientifique » de la biologie. Notre but est moins d’apporter des réponses définitives à tous les problèmes que posent l’existence des êtres vivants à la science que de débroussailler un terrain encore largement inexploré pour y ouvrir de nouvelles pistes de recherches que nous estimons plus fructueuse que l’impasse machiniste et réductionniste actuelle.

Il sera peut-être utile de préciser aussi que nous sommes plutôt proches du courant phénoménologique initié par André Pichot que du courant cybernétique, dont le dernier ouvrage d’Henri Atlan, Le vivant post-génomique ou qu’est-ce que l’auto-organisation (éd. Odile Jacob, 2011), est probablement l’expression la plus aboutie.

A suivre…

Liste des documents sur ce thème:

Jean-Baptiste Lamarck (1744-1829)

La biologie et le transformisme de Lamarck, 2007.

La vie et l’oeuvre de Lamarck, 2007.

.

Autonomie du vivant

Bertrand Louart, L’autonomie du vivant, un nouveau paradigme pour la vie sur Terre, 2008. Voir l’article.

Télécharger la brochure présentant le projet au format PDF: L’Autonomie du Vivant

Bertrand Louart, Le vivant, la machine et l’homme, Le diagnostic historique de la biologie moderne par André Pichot et ses perspectives pour la critique de la société industrielle, 2013. Voir l’article.

Télécharger la brochure au format PDF: Le vivant, la machine et l’homme

.

André Pichot, Epistémologue et historien de la biologie.

Voir les articles qui lui sont consacrés sur le blog Sniadecki.

.

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :