Archive

Posts Tagged ‘Jérôme Baschet’

Jérôme Baschet, Le XXIe siècle commence maintenant, 2020

20 avril 2020 Laisser un commentaire

Qu’est-ce qu’il nous arrive ?

Beaucoup de questions et quelques perspectives par temps de coronavirus

 

Il n’est sans doute pas faux de dire que le Covid-19 est une maladie du Capitalocène et qu’il nous fait entrer de plain-pied dans le XXIe siècle. Pour la première fois sans doute, il nous fait éprouver de façon tangible la véritable ampleur des catastrophes globales des temps à venir 1.

 

Le monde sera collaboratif et non compétitif ou ne sera pas

Mais encore faut-il tenter de comprendre plus précisément ce qu’il nous arrive, en ce qui concerne tant l’épidémie provoquée par le SARS-CoV-2 que les politiques sanitaires adoptées pour l’endiguer, au prix d’une stupéfiante paralysie de l’économie ; car on ne peut, sans ces préalables, espérer identifier les opportunités qui pourraient s’ouvrir dans ces circonstances largement inédites. La démarche n’a cependant rien d’assurée. Pris dans le tourbillon d’informations chaque jour plus surprenantes ou déconcertantes que suscite l’événement, on titube. On n’en croit parfois ni ses yeux ni ses oreilles, ni nul autre de ses sens. Mieux vaut admettre que bien des certitudes vacillent. Bien des hypothèses aussi. Mais il faut bien commencer à tenter quelque chose, provisoirement et partiellement, en attendant que des élaborations collectives mieux assurées ne prennent le relais. Lire la suite…

Jérôme Baschet, Lettres ouvertes du Chiapas, 2018

14 décembre 2018 Laisser un commentaire

Lettre à celles et ceux « qui ne sont rien »

depuis le Chiapas rebelle

On l’entend partout ces jours-ci : c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Et là où beaucoup s’affligeaient de ne voir que le marécage stagnant d’une majorité dite silencieuse et passive ont surgi mille torrents impétueux et imprévisibles, qui sortent de leur cours, ouvrent des voies inimaginables il y a un mois encore, renversent tout sur leur passage et, malgré quelques dévoiements initiaux, démontrent une maturité et une intelligence collective impressionnantes. C’est la force du peuple lorsqu’il se soulève, lorsqu’il reprend sa liberté. C’est une force extraordinaire et ce n’est pas pour rien que l’on invoque tant 1789, mais aussi 1793 et les sans-culottes. Ami.e.s gilets jaunes, vous avez déjà écrit une page glorieuse de l’histoire de notre pays. Et vous avez déjà démenti tous les pronostics d’une sociologie compassée sur le conformisme et l’aliénation du grand nombre. Lire la suite…

Recension : J. Baschet, Adieux au capitalisme, 2014

8 juillet 2014 Laisser un commentaire

Jérôme Baschet, Adieux au capitalisme. Autonomie, société du bien vivre et multiplicité des mondes, La Découverte, 2014, 165 p., ISBN : 978-2-7071-7723-0.

 

Historien médiéviste, enseignant à l’École des hautes études en sciences sociales ainsi qu’à l’université autonome du Chiapas, à San Cristóbal de Las Casas au Mexique, Jérôme Baschet est aujourd’hui l’un des meilleurs connaisseurs du mouvement zapatiste, ce soulèvement indigène de la région du Chiapas, qui constitue depuis 2004 l’un des laboratoires les plus inventifs d’une forme d’expérimentation sociale et politique « altermondialiste ». Baschet a consacré à ce mouvement qui fête en cette année 2014 son vingtième anniversaire un ouvrage publié en 2005, La Rébellion zapatiste. Insurrection indienne et résistance planétaire. Il a aussi signé la préface des Saisons de la digne rage du sous-commandant Marcos qui rassemble différentes interventions du sous-commandant Marcos, figure emblématique de l’armée zapatiste de libération nationale (EZLN). Dans cet ouvrage qui inaugure la nouvelle collection « L’horizon des possibles », dirigée par Christian Laval et Laurent Jeanpierre, Jérôme Baschet nous invite à penser et concevoir une forme de société et une manière de vivre résolument post-capitalistes. Lire la suite…