Archive

Posts Tagged ‘Albert Camus’

Albert Camus, Entre l’enfer et la raison, 1945

7 septembre 2013 Laisser un commentaire

Le monde est ce qu’il est, c’est-à-dire peu de chose. C’est ce que chacun sait depuis hier grâce au formidable concert que la radio, les journaux et les agences d’information viennent de déclencher au sujet de la bombe atomique. On nous apprend, en effet, au milieu d’une foule de commentaires enthousiastes que n’importe quelle ville d’importance moyenne peut être totalement rasée par une bombe de la grosseur d’un ballon de football. Des journaux américains, anglais et français se répandent en dissertations élégantes sur l’avenir, le passé, les inventeurs, le coût, la vocation pacifique et les effets guerriers, les conséquences politiques et même le caractère indépendant de la bombe atomique. Nous nous résumerons en une phrase : la civilisation mécanique vient de parvenir à son dernier degré de sauvagerie. Il va falloir choisir, dans un avenir plus ou moins proche, entre le suicide collectif ou l’utilisation intelligente des conquêtes scientifiques. Lire la suite…

Albert Camus, Between Hell and Reason, 1945

7 septembre 2013 Laisser un commentaire

The world is what it is, which is to say, nothing much. This is what everyone learned yesterday, thanks to the formidable concert of opinion coming from radios, newspapers, and information agencies. Indeed we are told, in the midst of hundreds of enthusiastic commentaries, that any average city can be wiped out by a bomb the size of a football. American, English, and French newspapers are filled with eloquent essays on the future, the past, the inventors, the cost, the peaceful incentives, the military advantages, and even the life-of-its-own character of the atom bomb. Lire la suite…