Accueil > Critique sociale, Racine de Moins Un, Recension d'ouvrages > Radio: Émilie Hache, Reclaim écoféminisme ! 2016

Radio: Émilie Hache, Reclaim écoféminisme ! 2016

C’est l’angle mort de l’écologie à la française : l’écoféminisme. À la fois mouvement militant dans les États-Unis des années 1980 et courant intellectuel, littéraire, politique, ce n’est pas une idéologie. Ce n’est pas une doctrine. Ce n’est pas non plus un projet politique unifié. Mais plutôt un mouvement de réappropriation de soi, de son corps et de son milieu de vie, comme l’explique la philosophe Émilie Hache dans la belle introduction de Reclaim, première anthologie en français de textes écoféministes, publiée dans la collection « Sorcières » des éditions Cambourakis.

Pour les écoféministes, la domination des femmes et celle de la nature sont étroitement liées. Les textes montrent comment des femmes ordinaires se sont soulevées contre ce qui venait détruire leur environnement et leur avenir à travers les exemples du mouvement Chipko en Inde, du Women’s Pentagon Action aux États-Unis, des communautés lesbiennes séparatistes en Oregon ou encore du paganisme de Starhawk.

Le choix du titre n’est pas anodin, Reclaim, signifiant le fait de se réapproprier, illustre parfaitement l’âme du mouvement. Les écoféministes se réapproprient la nature, leur nature de femmes, parfois même l’image de la sorcière, afin de renverser le pouvoir.

L’écoféminisme réalise l’articulation entre différents aspects de la critique du monde moderne : critique du capitalisme, du développement, du salariat, de la marchandise, de l’industrie, de la technologie et de la science… et bien sûr du patriarcat autant que des féministes postmodernes (sur ce dernier point, voir plus particulièrement le chapitre 8 de Maria Mies et Veronika Bennholdt-Thomsen, La Perspective de subsistance, éd. Zed Books, 2000 – en cours de traduction).

Dans cette émission, nous vous proposons d’écouter une interview réalisée par Jade Lindgaart, journaliste à Médiapart, de Émilie Hache qui a sélectionné et présenté le recueil de textes écoféministes intitulé Reclaim, publié aux édition Cambourakis en 2016. Suivie d’une brève présentation d’autres textes et ouvrages écoféministes. Ce recueil comporte aussi bien des essais que des poèmes, illustrations de la manière dont ce mouvement utilise l’art et la spiritualité dans son militantisme.

.

Quelques textes écoféministes sur Sniadecki.

.

.

Racine de moins un
Une émission
de critique des sciences, des technologies
et de la société industrielle.
.
Émission Racine de Moins Un n°51, diffusée sur Radio Zinzine en février 2019.

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :