Accueil > Critique de la technologie, Industrialisation > Le bicentenaire des Luddites

Le bicentenaire des Luddites

En novembre 1811, débutait en Angleterre le mouvement insurrectionnel des Luddites.

ludd_leaderDe nombreux artisans indépendants du textile se sont soulevés en ce début de XIXe siècle contre l’industrialisation de leurs métiers. Celle-ci les contraignaient à abandonner leur mode de vie communautaire et fondé sur l’économie domestique pour travailler comme salariés en usine, sous la dépendance d’un patron et à la merci du marché du travail. Ils brisèrent les nouvelles machines à tisser, à filer et tondre le drap et incendièrent quelques usines jusqu’en 1812 et un peu au-delà.

Ils se réclamaient de Ned Ludd, le premier à avoir brisé une machine à coups de masse vers 1790, et firent du « Roi Ludd » ou du « général Ludd » leur chef imaginaire. Cette opposition à l’industrialisation se manifestera ensuite dans toute l’Europe, et reste aujourd’hui encore d’actualité dans de nombreux pays dit « émergents » où les populations s’opposent aux grands projets industriels qui les chassent de leurs terres et les privent des ressources naturelles.

.

.

Voici donc une série d’articles sur ce thème:

  1. Lord Byron, Discours devant la chambre des Lords, 27 février 1812.
  2. Eric J. Hobsbawm, Les briseurs de machines, 1952.
  3. François Jarrige, L’invention de l’industrialisme, 2011.
  4. François Jarrige, Aux origines de l’Etat industrialiste, 2011.
  5. François Jarrige, Le passé d’une désillusion: les luddites et la critique de la machine, 2006.
  6. François Jarrige, Le travail discipliné, 2009.
  7. François Jarrige, Technocritiques, 2014.

Et une bibliographie:

  • Edward P. Thompson, La formation de la classe ouvrière anglaise, éd. Seuil, 1988.
  • François Jarrige & all.,  Les luddites. Bris de machine, économie politique et histoire, éd. Ere, 2006.
  • François Jarrige,  Face au monstre mécanique, une histoire des résistances à la technique, éd. IHMO, 2009.

.

ludd_logo

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :